© 2016 by FAIRY TALE GLOBAL. Proudly created with Wix.com

Collectif Le Safran

Créé en 2014, le Collectif Le Safran (association loi 1901) regroupe des comédiens issus des ateliers adultes du Théâtre des Quartiers d'Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne. Conscients de l’héritage d’Antoine Vitez dans sa relation au jeu, ces comédiens se partagent mise en scène et jeu ainsi que représentation de spectacle devant le public. 

Cécile Barnier rencontre les futurs membres du Collectif Le Safran autour d’Hamlet monté dans le cadre des ateliers du Théâtre des Quartiers d'Ivry. Ce lien tissé se perpétue lors de quelques représentations à l’extérieur, toujours avec grand plaisir. Le théâtre et l'amour des textes - classiques ou contemporains – est toujours présents du point de vue de la spectatrice ou sur le plateau (ateliers, cours et expérimentations diverses...). Elle rejoint l’association en 2016.

Sandrine Beaudier est née à La Rochelle en 1973. Après avoir suivi des cours de théâtre et d’improvisation dans différentes associations de l’ADAC à Paris, elle s’oriente vers les ateliers du Théâtre des Quartiers d’Ivry en 2007.

Après une participation assidue aux travaux de Yaël Bacry à Valenton (Val-de-Marne) d’après des témoignages d’habitants, elle se lance en 2014 dans l’aventure du Collectif Le Safran.

 

Après trente ans passés dans le domaine judiciaire, Jean-Pierre Colombies décide de franchir le pas et de se consacrer pleine- ment à sa passion théâtrale qui se concrétise par le jeu et l'écriture. Ses pièces touchent essentiellement à la nature des rapports humains (Donnant-donnant, Cécile, L'entretien, Le venin, Notre pain quotidien...) Il suit les cours de Sarah Mesguich au Théâtre du Lucernaire cinq années durant. En tant qu'interprète  il joue dans deux Feydeau (Un fil à la patte et L'hôtel du libre échange) au théâtre Adyar ainsi qu'Incendie de Wajdi Mouawad au Théâtre de Montrouge avant de rejoindre le Collectif en 2017.

Originaire de Reims, Emmanuel Delabre vient à Paris pour suivre des études d’Architecture pour lesquelles il est diplômé en 2005. Suivront ensuite des formations en scénographie (ENSA Nantes auprès du récemment disparu Marcel Freydefont, Musée du Louvre avec Ilinca Gheorghiu, CDN de Montreuil avec Laurent Gutmann). Parallèlement à cela, il fréquente depuis l’an 2000 différents ateliers de théâtre adultes (Cours Florent avec Augustin Burger (†), Théâtre des Quartiers d’Ivry avec Elisabeth Chailloux, Yaël Bacry, Youlia Zimina et Christian Germain, rue Mercoeur avec Marion Gaud, Les Amandiers avec Lylian Jolliot). Classiques et contemporains jalonnent sa traversée : Molière (Les Femmes savantes), Shakespeare (Hamlet), Eschyle (L'Orestie), Tchekhov (Salle 6, Oncle Vania), mais aussi Rainer Werner Fassbinder, Ödön von Horváth, Dario Fo, Falk Richter, Carol Fréchette, Sonia Ristič, Rémi De Vos). Il crée l’Association amateur Les Souffleurs en 2005 (dont il reste membre jusqu’en 2012) avec Valérie Coqueret et la regrettée Magali Picone, avant d’évoluer et de fédérer le Collectif Le Safran en 2014 avec ses camarades engagés d’Ivry-sur-Seine. En 2016 il assure des stages de découverte théâtrale au sein d'une association à Reims. Quelques expériences derrière et devant la caméra (dont une nomination au Festival de Cannes 2005 catégorie Courts-métrages) complètent son parcours.

Julien Doussot est né à Rouen en 1980. Il découvre le théâtre sur le tard, en arrivant à Paris, où, depuis 10 ans, il multiplie les expériences sur scène en travaillant avec différents auteurs, metteurs en scène, essentiellement sur des créations contemporaines. Récemment il s'essaie à l'écriture, à la mise en scène et à la direction de comédiens sur des format courts, en essayant de mélanger les formes artistiques (corps, chanson...). Julien suit depuis 2016 les cours de l'école Internationale du Mime Corporel Dramatique et intègre le Collectif en 2017.

Venu au théâtre avec ferveur dès le début de sa retraite de consultant/formateur, Michel Ronfard a été initié au Théâtre des Quartiers d’Ivry dont il suit les ateliers depuis maintenant une quinzaine d’années. Travaillant sur les textes tant classiques que modernes, il est dirigé par Elisabeth Chailloux, Adel Hakim, Yaël Bacry, Christian Germain, Youlia Zimina. Il participe également à des lectures mises en espace, à des représentations publiques du Bois Lacté de Dylan Thomas mis en scène par Xavier Marchand, de Jacques et son Maître de Milan Kundera mis en scène par un ancien du TQI et Les Aventures de Peer Gynt (d’après Ibsen) dirigé par Yaël Bacry. Il participe également à des tournages de courts-métrages de fin d’études d’élèves de la FEMIS. Il répond aussi présent dès la création du Collectif en 2014.

Parce qu’à l’âge de 4 ans, son professeur de danse l’appelait «ma voix de théâtre», dix ans plus tard, Magali Guittard vérifie ce surnom dans la pièce de Pirandello, À chacun sa vérité. En 2001, elle passe son bac littéraire, option théâtre, en jouant la seconde femme de chambre de Il y a foule au manoir de Jean Tardieu. Pour des raisons professionnelles, elle s’installe à Ivry-sur-Seine et rejoint le Théâtre des Quartiers d’Ivry en septembre 2009. Sous la direction de Yaël Bacry, elle poussera sa voix depuis Les Bas Fonds de Gorki, chez Shakespeare dans la folie d’Hamlet, et dans les oracles de la Pythie chez Les Euménides dans L'Orestie d'Eschyle. Elle coécrit et met en scène en 2013, une courte pièce autour d’une grande figure d’Ivry, Madeleine Delbrêl. En 2014 elle rejoint le Collectif à sa création.

Emmanuelle Sliman a commencé sa formation théâtrale au Lycée Autogéré de Paris sous la direction de Dominique Lurcel. Elle participe comme comédienne à plusieurs projets de théâtre amateur (Théâtre des Humeurs, ateliers du Théâtre des Quartiers d’Ivry). En 1993, elle obtient une maitrise d’études théâtrales à Paris X Nanterre. Depuis 1995 elle enseigne le théâtre au Lycée Autogéré de Paris dans lequel elle est co- responsable de l’option lourde de théâtre, et du "projet théâtre" où elle met en scène les lycéens. En 2008 elle met en scène avec Jason Ducas et la compagnie Paname Pilotis Les muses orphelines de Michel Marc Bouchard en résidence au Théâtre de Bligny. En 2014 elle fait partie des membres fondateurs du Collectif Le Safran.

C'est durant son année d'échange à Montréal en 2009 que Nawal Zouak a découvert les joies du théâtre amateur. Avec Polytheatre, un groupe d'étudiants ingénieurs, elle joue dans L'homme est un orignal, une pièce québécoise. A son retour en France, piquée par le virus du jeu de l’acteur, elle décide de poursuivre sa pratique du théâtre à Ivry-sur-Seine. Sous la houlette de Yaël Bacry, elle participe aux projets Hamlet de Shakespeare, L'Orestie d’Eschyle et Matériaux Shakespeare. C’est avec plaisir qu'elle retrouve ses anciens camarades au sein du Collectif Le Safran en 2016.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now